Sortie club du mardi de l’ACS - 22/11/2016 Amicale Cyclo Savigny sur Orge,

, par  Gilles, Yves DANIELLOU , popularité : 49%

Ce matin au rdv parking de Sellery personne à 8h30 ? je décide à partir à l’heure, arrivé au déluge peu de temps après arrivent Michel Vincent, Yves Pilorge ils me disent qu’ils sont arrivés juste à l’heure ? En fin ce n’est pas grave vue qu’il y a un deuxième rdv.

Jean-Claude Lemetayer, Daniel Clerc, Didier Bourgeois, Michel…, Yves Daniellou, Jean-Louis…, un inconnu et moi.

Didier par à gauche entrainant avec lui Michel Vincent, Yves et Jean-Claude qui ne nous a pas vu partir à droite nous le retrouverons à la hauteur de Gometz.

Bien décidé ce matin d’emprunter une bonne partie du B-P-9.4 83 km de mairie à mairie 91600, j’annonce à Yves 60 km de déluge à déluge j’avais enlevé seulement 20 km mais le retour fait aussi 20 km donc ce sera 43 km de déluge à déluge bien suffisant pour la saison.

Les 17 tournants, Méridon, j’avais mal étudié ce parcours je ne pensais pas que nous allions prendre ces bosses, d’ailleurs Yves me taquinera un peu.

Jeudi obligation familiale donc pas de vélo pour moi.

À bientôt pour d’autres aventures…

Gilles


Je crois que nous étions 10 ce matin au rendez-vous du Déluge, dont 50% d’extérieurs au club, entre autre un ami parisien venu en voiture jusqu’à Gometz et avec qui j’ai roulé pendant presque 30 ans lorsque j’étais à l’UAF et que je n’avais pas revu depuis bien longtemps. Nous nous étions contactés tout récemment.

Gilles nous a concocté un circuit récupéré sur Open Runner, « 60 km du Déluge au Déluge » nous dit-il. En mon for intérieur, j’ai tiqué compte tenu de l’heure du départ du Déluge, 9 h 30. Mais comme personne ne réagit, nous voilà partis à 6 (Gilles, Michel Goasguen, Daniel Clerc, Patrick Brunet (Longpont), Jean-Louis de Boissieu (mon ami parisien) et moi-même) direction Janvry.

Le GPS, c’est bien, mais ça n’anticipe pas les bifurcations. A la sortie des Molières, nous prenons la direction de Boulay-les-Troux. Erreur, fallait qu’on reste sur la grande route pour nous diriger vers Cernay. Demi-tour. Avant Cernay, direction Senlisse. Dans le bas, Gilles nous dit que nous rentrons par la côte des Molières. Bizarre, ça ne va pas nous faire un kilométrage élevé ! Dampierre, nous pensions aller tout droit, mais non, Gilles part sur la gauche, direction les 17-Tournants, où nous faisons notre pause au sommet de la bosse. Retour par Chevreuse. Va-t-on passer par Saint-Rémy pour monter Les Molières ? Mystère. Non, à la sortie de Chevreuse, tout à droite. Ça sent la côte de Méridon ! Et on n’y a pas échappé… mais comme chacun l’a montée à sa main et que ça n’a pas flingué, le regroupement s’est fait sur le plat sans de trop gros écarts.

Peu avant Gometz, nous avons retrouvé Jean-Claude Le Métayer, parti avec Didier Bourgeois, Yves Pilorge et Michel Vincent. Il les a quittés à Angervilliers pour prolonger sa sortie, car ses collègues prenaient déjà le chemin du retour.

Au final, le circuit annoncé de 60 km n’a fait que 48 km et c’était bien ainsi, car nous sommes tous arrivés chez nous aux environs de 12 h 15, mis à part Michel Goasguen, à qui il reste encore une bonne dizaine de kilomètres à faire.

Le GPS, c’est bien, mais l’improvisation sur des routes que nous connaissons nous laisse quand même plus de liberté, et quand j’écris cela, je pense par exemple à la route qui nous mène de Janvry au Déluge, bien souvent embourbée, et que nous faisons en sorte d’éviter quand la route est grasse. Ceci étant, ce n’est pas parce que le GPS nous dit de passer par tel endroit qu’il faut le faire, à nous aussi de savoir nous adapter aux circonstances.

Malgré ces « réserves » ce fut quand même une belle sortie avec un groupe relativement homogène.

Yves

Voir en ligne :

le logiciel au service des cyclistes - licence à vie 30 €

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2020 :

Rien pour ce mois

octobre 2020 | décembre 2020

Sites favoris Tous les sites

6 sites référencés dans ce secteur